Les banques alimentaires canadiennes éprouvent des difficultés alors que l’insécurité alimentaire est en croissance

26 octobre 2021

Les besoins en nourriture au Canada n'ont pas disparu. Bien au contraire, les défis liés à l'insécurité alimentaire ont augmenté à l'échelle nationale et ont été exacerbés par la pandémie de COVID-19.

D'après un rapport sur la crise de la COVID-19 publié par Banques alimentaires Canada, le tiers des banques alimentaires du pays ont enregistré une augmentation de la fréquentation par rapport à la période précédant la pandémie. Partout au pays, les banques alimentaires canadiennes voient plus de gens franchir leurs portes pour combler leurs besoins alimentaires et nourrir leur famille.

Alors qu'elles continuent de servir leurs collectivités, les banques alimentaires doivent surmonter plusieurs défis, surtout depuis le début de la pandémie. Le rapport Les banques alimentaires face à la crise de la COVID-19 — un aperçu national met en lumière les défis que ces dernières ont dû surmonter.

Sans aucun doute, le plus grand défi a été la diminution marquée du nombre de bénévoles en raison de la distanciation physique et des limites de capacité imposées par les gouvernements. Le travail des bénévoles est essentiel au fonctionnement optimal des banques alimentaires. Ces dernières doivent soutenir leurs collectivités malgré la diminution des effectifs. Les nouveaux protocoles entourant le port obligatoire de l'équipement de protection individuelle se sont ajoutés aux obstacles existants.

Les mesures de confinement imposées partout au pays ont fait diminuer de façon importante les dons de nourriture, alors que l'incertitude touchant les chaînes d'approvisionnement augmentait considérablement. Selon le rapport, cela a eu un effet sur la capacité à donner de la nourriture aux gens qui en avaient besoin au moment opportun.

Les banques alimentaires ont aussi dû faire face à l'incertitude et à l'instabilité au chapitre du financement en raison de la diminution des dons provenant des collectivités et de l'annulation des collectes de fonds dont elles dépendent.

Heureusement, les collectivités et les différents paliers de gouvernement ont soutenu les banques alimentaires de partout au pays, leur permettant ainsi de poursuivre leur mission d'aider les personnes vivant dans l'insécurité alimentaire.

Alors que la reprise économique s'amorce, l'inquiétude des banques alimentaires demeure, car les programmes de soutien gouvernementaux liés à la pandémie prennent fin. Le rapport souligne le fait que les banques alimentaires auront encore davantage besoin d'aide une fois que ces programmes de financement supplémentaires ne seront plus offerts.

Cette année, en raison des besoins constants, En campagne contre la faim revêt une tout autre importance pour nos collectivités. Ensemble, à l'échelle du cabinet, nous devons aider les personnes et les familles de partout au pays afin que nul ne souffre de la faim.

Pour faire un don à Banques alimentaires Canada et participer à notre programme En campagne contre la faim, communiquez avec votre bureau local ou rendez-vous en ligne.

Notre site utilise des témoins nous permettant de vous offrir un service plus réactif et personnalisé. En consultant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration de confidentialité pour en savoir plus sur les témoins que nous utilisons et sur la façon de les bloquer ou de les supprimer.