Évaluation d’entreprises : le cas des entreprises de fabrication

08 février 2021

Le secteur canadien de la fabrication a fait face à un certain nombre de défis et a connu des transformations au cours des dernières décennies, notamment : le concept d’Industrie 4.0, la pénurie de main-d’œuvre qualifiée et un environnement réglementaire et économique en pleine mutation. La pandémie de COVID-19 a elle aussi entraîné son lot de difficultés.

Pour les propriétaires d’entreprises de fabrication, l’évaluation constitue un élément crucial de la riposte à un marché en constante évolution. La connaissance de la valeur de l’entreprise est la clé pour concevoir et peaufiner une stratégie qui lui permet de s’adapter à la conjoncture du marché et lui assurer un avenir prospère.

Pourquoi les fabricants ont-ils besoin d’une évaluation officielle?

Une évaluation s’impose pour bon nombre d’activités commerciales : appréciation des options stratégiques, planification fiscale, respect des conventions entre actionnaires, émission d’options d’achat d’actions, respect des exigences en matière de présentation de l’information financière, etc.

Les deux raisons principales qui motivent l’évaluation sont la vente ou la sortie d’une entreprise et le souhait d’obtenir des capitaux favorisant la croissance. Dans le premier cas, l’évaluation permet d’avoir des attentes réalistes quant à la valeur de l’entreprise et accompagne l’étape de la négociation lors de la vente de l’entreprise.

Pour les fabricants qui prennent de l’expansion, que ce soit par l’entremise d’une acquisition, de la transformation numérique ou de la modernisation de l’équipement, connaître la valeur de leur entreprise est primordial pour négocier avec les banques et les investisseurs de capitaux, mais aussi en guise d’outil de planification. Une évaluation peut aider à prendre des décisions en soupesant l’investissement en capital nécessaire par rapport au taux de rendement attendu.

Quels facteurs déterminent la valeur d’une entreprise de fabrication?

L’évaluation se penche sur un certain nombre de facteurs internes et externes qui peuvent avoir une incidence sur une entreprise de fabrication, y compris les produits, les charges, les risques, les tendances du marché, les conditions économiques et plus encore. Elle peut aider les propriétaires d’entreprise à établir des projections et à prendre des décisions concernant la stratégie et l’avenir de l’entreprise.

Bien que de nombreux facteurs soient pris en compte dans une évaluation, les fabricants devraient particulièrement tenir compte de ce qui suit.

Équipement et technologie — Le type et l’état de l’équipement dans les installations de production sont parmi les facteurs d’évaluation les plus importants pour un fabricant. Il faut examiner les systèmes et les machines sur plusieurs plans : état, efficacité, efficience, âge, licences, approbations spéciales et rendement.

La technologie que l’entreprise de fabrication utilise de l’usine au bureau administratif est tout aussi importante. Lorsqu’une entreprise est bien avancée sur le plan numérique, un acheteur devra faire un investissement en capital moindre, ce qui se traduira par un multiple plus élevé.

Capacité de production — Quelle est la capacité de la chaîne de production ou de montage? Est-ce que certaines chaînes sont sous-utilisées ou ont un rendement moindre? L’équipement ou les processus pourraient-ils être mis à niveau pour en améliorer le rendement?

En passant en revue et en analysant les composantes de la chaîne de production, il sera possible de repérer les points à améliorer, les risques et les occasions d’affaires potentielles.

Clientèle et contrats — Il faut prendre en considération la clientèle et les contrats avec les fournisseurs de l’entreprise. Dans quelle mesure peuvent-ils être transférés? Quelle est la durée des ententes? Les clients seront-ils satisfaits d’une nouvelle administration ou cela pourrait-il avoir une incidence sur la rétention? Il s’agit là de préoccupations centrales pour un acheteur.

La diversité de la clientèle est également essentielle. Si une grande partie des revenus dépend d’un petit nombre de clients, cela peut présenter plus de risques pour un acheteur et avoir une incidence sur la valeur de l’entreprise.

Stocks — L’efficacité du processus de fabrication dépend de la façon dont l’entreprise gère ses stocks. Une bonne gestion des stocks exige de prendre des décisions optimales en matière de prix, de fabrication, de marketing et de nouvelles commandes de stocks, tout en réduisant le traitement des stocks afin de réduire les coûts d’investissement ou de manutention, le risque d’obsolescence ou le vol des biens de l’entreprise.

Équipe de direction et employés — L’expertise de l’équipe de direction pourrait inciter les acheteurs à faire l’acquisition de l’entreprise. Une équipe de direction expérimentée qui peut aider l’entreprise pendant la transition et contribuer à sa croissance et son expansion est un important inducteur de valeur.

Les employés sont un autre facteur clé de l’évaluation. Un effectif compétent et polyvalent peut être un argument de vente intéressant, d’autant plus que le Canada continue de faire face à une pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Les taux d’indemnité, les coûts liés au fardeau administratif, les problèmes de main-d’œuvre et la réglementation peuvent également influencer l’évaluation.

Lois et investissements publics — Comment l’activité gouvernementale dans le sous-secteur ou la région touche-t-elle l’entreprise? L’évolution de la loi, les exigences réglementaires et les mesures d’incitation gouvernementales peuvent toutes jouer un rôle déterminant afin d’attirer des investisseurs ou des acheteurs potentiels. Les incitatifs fiscaux peuvent également améliorer le taux de rendement et les flux de trésorerie, ce qui peut être utile lorsqu’on se concentre sur l’accroissement de la valeur.

Immobilier et emplacement — Pour les fabricants qui sont propriétaires de leurs biens et installations, l’immobilier est un paramètre d’évaluation majeur. Les biens immobiliers à vocations industrielle et commerciale sont très prisés au Canada, notamment en raison des tendances comme le commerce électronique. L’emplacement peut également avoir un poids sur l’évaluation. Il peut toutefois varier en fonction des projets d’un acheteur ou d’un investisseur à l’égard d’une entreprise ou d’une installation en particulier.

Point de vue de l’investisseur

Le marché d’aujourd’hui présente un équilibre sain entre les acheteurs et les investisseurs stratégiques (p. ex., d’autres entreprises de fabrication qui cherchent à prendre de l’expansion) et financiers (p. ex., des sociétés de capital-investissement ou de grands fonds).

Examiner son entreprise du point de vue d’un investisseur potentiel est l’un des moyens de stimuler la croissance et de conclure une entente favorable. Voici quelques questions que les acheteurs potentiels pourraient se poser :

  • Quelles incidences la pandémie a-t-elle eues sur la valeur de l’entreprise?
  • Quelles sont la situation et les perspectives de l’entreprise? Quelle est la qualité du BAIIA actuel ou prévu?
  • Quels sont les principaux risques commerciaux et risques de marché liés aux perspectives?
  • Quel est le niveau de stabilité des flux de trésorerie et comment peut-il générer des possibilités de financement?
  • Y a-t-il des synergies potentielles liées à l’infrastructure de l’entreprise?
  • Y a-t-il des possibilités d’ajouter des services nouveaux ou ponctuels qui sont en demande?
  • Comment les stratégies et les modèles d’affaires des deux entreprises s’harmonisent-ils?

Qu’est-ce que les fabricants devraient faire ensuite?

Il est important de bien comprendre les forces de l’entreprise, les points à améliorer ou les occasions à saisir, ainsi que la situation future souhaitée. Dans cette optique, voici ce que devraient faire les propriétaires d’une entreprise de fabrication :

1. Définir la stratégie — La première étape est de déterminer pourquoi l’entreprise a besoin de faire l’objet d’une évaluation. Il convient de formuler des objectifs, qu’il s’agisse de la retraite, de la transformation numérique, de la vente de l’entreprise, de l’expansion et de la croissance, etc.

2. Évaluer la situation actuelle — Considérer l’état actuel de l’entreprise et le comparer aux raisons qui ont motivé l’obtention d’une évaluation. Connaître les risques et les solutions de rechange liés à la stratégie envisagée pour l’entreprise.

3. Embaucher un évaluateur professionnel — Pour la plupart des fabricants, il peut être difficile de déterminer la valeur de l’entreprise sans l’aide d’un professionnel. Il arrive souvent que des données précises sur le marché pour le secteur ne soient pas accessibles au public ou qu’il soit coûteux de les obtenir.

Un évaluateur d’entreprise agréé peut vous aider à recueillir et à analyser les données clés et les facteurs à prendre en considération pour obtenir la meilleure évaluation possible. Il peut également cerner les occasions d’amélioration de la valeur et les synergies de coûts et de revenus en vue d’une transaction potentielle, puis élaborer un plan pour réaliser ces synergies après la transaction.

BDO peut vous aider

L’équipe des Services en évaluation de BDO possède une vaste expérience auprès d’entreprises de fabrication à l’échelle du Canada. À l’aide de renseignements sur le marché en temps réel et de données de référence exclusives à l’industrie, nos experts en évaluation d’entreprises peuvent vous aider à comprendre la valeur de votre entreprise et à mettre en œuvre des stratégies pour l’améliorer. Que vous prévoyiez vendre votre entreprise ou financer votre croissance, nous pouvons vous aider à vous y retrouver dans le processus pour atteindre vos objectifs.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec votre bureau local de BDO ou avec l’équipe des Services-conseils transactionnels :

Notre site utilise des témoins nous permettant de vous offrir un service plus réactif et personnalisé. En consultant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration de confidentialité pour en savoir plus sur les témoins que nous utilisons et sur la façon de les bloquer ou de les supprimer.