Truc fiscal - Paiement en une seule année des frais médicaux et des dons de charité

novembre 2017

NTL_Tax_27Nov17_Medical-Expenses-Donations_LandingPage_679x220-(3).jpg

Il est généralement avantageux de regrouper les dons de charité de deux années en une seule, car les premiers 200 $ donnent droit à un crédit d’impôt fédéral non remboursable de 15 %, tandis que l’excédent des 200 $ est admissible à un crédit plus élevé en 2017. Ce crédit plus élevé est calculé à 33 % si votre revenu imposable excède la tranche d’imposition la plus élevée pour les particuliers (202 800 $ en 2017) ou à 29 % si vous n’êtes pas admissible au taux de 33 %. Vous pourriez être admissible à un crédit un peu plus élevé si vous regroupez les dons de deux années en une seule, dans la mesure où votre revenu imposable de l’une de ces années est admissible au même taux de crédit d’impôt qui s’applique aux dons qui dépassent 200 $.

Veuillez noter qu’un supplément au crédit d’impôt actuel pour dons de bienfaisance est disponible pour les dons effectués par un premier donateur en 2017. Un particulier est considéré comme un premier donateur si ni lui, ni son époux ou conjoint de fait n’ont réclamé de crédit d’impôt pour don de bienfaisance ou le crédit pour premier don de bienfaisance après 2007. Un premier donateur a droit à un crédit supplémentaire de 25 % jusqu’à concurrence de 1 000 $ pour les dons monétaires effectués le 21 mars 2013 ou après cette date. Le super crédit ne peut être réclamé qu’une seule fois au cours des années d’imposition 2013 à 2017. Pour obtenir plus de renseignements sur ce « super » crédit, consultez votre conseiller BDO.

En ce qui concerne les frais médicaux, seuls les montants dépassant 2 268 $ (cette limite varie d’une province à l’autre) ou 3 % du revenu net (si ce montant est le moins élevé) sont admissibles à un crédit. Au Québec, les frais médicaux admissibles doivent être réduits de 3 % du revenu familial. Si vos frais médicaux pour l’année courante dépassent déjà le seuil de 2 268 $, vous pourriez songer à acquitter dès maintenant des frais supplémentaires que vous prévoyez devoir payer bientôt. Si la plupart des frais médicaux ne sont en général payés qu’en cas de besoin de services ou de fournitures, il est possible de payer à l’avance certains frais comme des lunettes ou des verres de contact. Vous pouvez considérer cette possibilité si elle vous aide à obtenir un crédit plus important. Si vous acquittez des frais importants par versements (comme ceux des appareils d’orthodontie pour un enfant), vous pourriez acquitter le solde dû plus tôt afin d’augmenter votre crédit pour frais médicaux. Si vous souhaitez connaître les avantages de ce type de planification pour vous, discutez avec l’un de nos conseillers BDO de confiance.

Le présent bulletin est une publication de BDO Canada s.r.l./S.E.N.C.R.L./LLP qui traite des nouvelles mesures fiscales. Il s’agit d’information d’ordre général qui ne devrait pas remplacer les conseils d’experts pour les cas particuliers. L’information est à jour en date du 27 novembre 2017.