Choisir les meilleures technologies du domaine de la construction pour votre entreprise de taille moyenne

19 janvier 2021

La COVID-19 a, sans aucun doute, accéléré le changement de comportement dans le domaine de la construction, qui compte parmi les plus anciens secteurs dans le monde. Alors que l’industrie commence à se remettre des conséquences découlant du confinement et à apprécier de plus en plus les avantages de la numérisation, plusieurs entrepreneurs se demandent comment adopter des technologies adaptées à l’industrie de la construction de manière ingénieuse.

Que ce soit pour exploiter un chantier en toute sécurité en contexte de pandémie ou améliorer les procédés qui permettent d’atteindre une plus grande efficacité, nous évaluons, en quatre étapes simples, la façon dont les entreprises de construction de taille moyenne du Canada peuvent tirer parti des technologies adaptées à leur industrie dans le cadre de la continuité des affaires et de l’exécution de projets à distance. Nous vous invitons à poursuivre votre lecture pour en savoir plus.

1. Formuler le problème

Pour plusieurs propriétaires d’entreprise de construction, surtout de petite ou de moyenne taille, le point de départ consiste à préparer l’avenir tout en louvoyant entre interruption et reprise des activités. Comment pouvons-nous maintenir les activités d’un chantier et nous assurer que les travaux avancent adéquatement même en plein confinement? Comment repenser les possibilités et envisager les technologies disponibles tout en essayant de ramener un semblant de normalité?

L’une des façons de le faire consiste à déterminer les lacunes séparant les méthodes de travail actuelles de la situation souhaitée pour arriver à formuler le problème. Il faut se questionner : comment fonctionnent nos processus actuels? Quand les retards surviennent-ils habituellement? Les employés, les équipes de projet et les équipes de chantier communiquent-ils entre eux adéquatement? En formulant le problème et en mesurant son incidence en matière de coûts, de temps, d’importance et d’urgence, il est possible d’établir les conditions permettant d’effectuer des changements et de s’approcher de la définition des objectifs technologiques.

Pour plusieurs entrepreneurs, designers et ingénieurs, l’objectif pourrait consister à adopter des outils de collaboration numériques, comme la modélisation de l’information des bâtiments, la réalité augmentée, les technologies géospatiales et l’Internet des objets, pour revoir la planification d’un projet ou en réévaluer l’échelle et effectuer des inspections à distance.

Certaines organisations ont, par exemple, mis sur pied des centres de documentation centralisés et numérisés pour permettre le partage d’information en temps réel entre les différentes équipes afin de s’assurer que tous les intervenants s’informent à une source unique. D’autres utilisent un logiciel de gestion de chantier sur un appareil mobile pour effectuer des inspections, documenter les déficiences à l’aide de photos et affecter les équipes nécessaires pour corriger le tir.

2. Établir les priorités et planifier

Devant l’offre abondante du marché en matière d’outils technologiques et de logiciels autonomes en construction, tous conçus pour aider les gestionnaires de projets à préparer des échéanciers, à surveiller les budgets et à distribuer les ressources du projet, de quelle façon les propriétaires d’entreprises et les gestionnaires évaluent-ils ce qui est approprié à leur situation? Idéalement, il faut trouver un logiciel intégré qui prend en charge tous ces éléments. Cependant, qu’en est-il de la méthode? Est-il préférable d’opter pour une transformation par étape ou de plonger directement dans le courant de l’innovation technologique?

Les entreprises de construction qui réussissent prennent le temps d’évaluer en détail chaque outil technologique et son rendement potentiel sur le capital investi afin d’éviter de choisir un logiciel inadéquat. Ils évaluent aussi les façons dont les outils technologiques les aident à surmonter les défis, à améliorer leur bilan et à établir leurs objectifs stratégiques. Chez BDO, nous avons aidé plusieurs clients du secteur de la construction à adopter une stratégie technologique agile grâce à des stratégies décisionnelles et à des feuilles de route qui concordent avec leur infrastructure actuelle.

3. Déterminer les responsabilités et favoriser l’adoption

L’objectif est d’élaborer une stratégie et d’implanter une infrastructure détaillées des responsabilités liées au déploiement d’un nouveau logiciel en construction à l’échelle de l’entreprise et de mettre sur pied des équipes variées qui permettront d’instaurer un rythme dynamique, une concentration des énergies et une intégration harmonieuse.

Idéalement, le plan devrait proposer une description détaillée des tâches, des rôles et des responsabilités les plus importants qui font partie intégrante de processus de mise en place, sans oublier les ressources nécessaires pour soutenir le déploiement.

Éléments importants à prendre en considération :

  • Configuration du logiciel
  • Transfert des données provenant des systèmes existants
  • Intégration des autres systèmes devant communiquer avec certaines applications
  • Formation des membres de l’équipe en vue de l’utilisation du logiciel
  • Formation d’un comité de direction pour établir des étalons et les surveiller

4. Mesurer les résultats

Cette dernière étape est toute simple, mais elle souvent négligée. Elle permet de s’assurer que l’entreprise atteint les résultats souhaités. Dès le départ, il faut définir ce qui sera mesuré, par qui et comment. Il faut également déterminer le moment où les résultats seront analysés en fonction du rendement sur le capital investi. Il est primordial d’inclure cette étape dans la stratégie des outils technologiques en construction afin d’établir les responsabilités et d’en assurer l’adoption ainsi que de veiller à l’atteinte des objectifs de départ.

BDO peut vous aider

Besoin d’aide pour choisir les bons outils technologiques pour votre entreprise de construction? Nos connaissances approfondies du secteur de la construction et des TI nous permettent d’offrir un soutien indispensable aux entreprises de taille moyenne qui veulent optimiser leurs activités au sein du marché concurrentiel de la construction d’aujourd’hui. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Kyle Hulme, directeur principal, Stratégie et exploitation, kyhulme@bdo.ca

Jameson Bouffard, CPA, CA, associé et chef national des Services au secteur de l’immobilier et de la construction, jbouffard@bdo.ca

Notre site utilise des témoins nous permettant de vous offrir un service plus réactif et personnalisé. En consultant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration de confidentialité pour en savoir plus sur les témoins que nous utilisons et sur la façon de les bloquer ou de les supprimer.