Résumé du T4 en fusion et acquisition

20 février 2019

NTL-PE-02Feb19-M-A-_LandingPage_679x220.jpg

Le T4 2018 a été placé sous le signe des différends géopolitiques et des changements de politiques qui ont fragilisé l’économie mondiale et ont eu des répercussions importantes sur les marchés du monde entier. Le trimestre a commencé en beauté alors que les chefs d’État du Mexique, des États-Unis et du Canada ont convenu du cadre conceptuel pour le nouvel accord commercial régional. L’optimisme n’aura duré qu’un temps, alors que les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine et celles pour le Brexit achoppent et alimentent un climat d’incertitude persistant. Ce contexte conjugué à d’autres vents contraires a contribué à une diminution du volume de transactions de 10 % du T3 au T4 de 2018, même si nous constatons une augmentation de 2,2 % d’une année sur l’autre.

Le secteur des services publics a connu un essor des activités en fusions et acquisitions malgré l’incertitude : nous remarquons une augmentation importante du volume de transactions au cours du trimestre, les nouvelles infrastructures et technologies de réseau perturbatrices ayant continué à stimuler les consolidations.

Opérations transfrontalières Transactions par secteur Volumes de transactions

Principales transactions au T4

Ryan Farkas
Chef national de services finance d'entreprise et Associé

Jamie Windle
Associé directeur