Résumé du T4 en fusion et acquisition : Fabrication

20 février 2019

Mftg-TLS_M-A-Q418-Images_LandingPage_679x220.png

Les transactions visant une partie prenante canadienne ont affiché une légère baisse au T4 2018 : 18 transactions ont été soit annoncées, soit conclues pendant la période. Il s’agit d’une diminution par rapport au quatrième trimestre de 2017, qui a connu 22 transactions visant des fabricants canadiens. Tout comme les autres trimestres de 2018 par rapport à ceux de 2017, les activités ont vraisemblablement subi les contrecoups des changements importants apportés aux politiques fiscales américaines, de la volatilité du marché des actions, de l’incertitude géopolitique et des différends commerciaux. Malgré ces difficultés, la proportion des transactions représentant des opérations transfrontalières est demeurée constante. 

À l’aube de 2019, des facteurs macroéconomiques continueront d’avoir une incidence sur les fusions et acquisitions au sein du secteur de la fabrication. Les entreprises cibleront les acheteurs qui ont cette soif de transactions en dépit d’un certain degré d’incertitude globale. 


  
 


Michael Gillespie
Chef national, Services au secteur de la fabrication

Ryan Farkas
Chef national de services finance d'entreprise et Associé