Réussir sa demande de financement

30 avril 2020

NTL_AA_24Apr20_How-to-Successfully-Apply-for-Financing_Website_LandingPage_679x220.jpg

Le gouvernement fédéral a annoncé plusieurs programmes de prêts destinés aux entreprises canadiennes. Toutefois, il faut couvrir un certain nombre points en ce qui a trait à la présentation de l’information financière pour que ces demandes de prêts soient acceptés. L’information financière est également essentielle pour obtenir du crédit sous quelque forme que ce soit, qu'il s'agisse d'une nouvelle marge de crédit ou l’augmentation d’une marge existante. Pour toutes les organisations, la pratique exemplaire consiste à travailler avec leurs conseillers en comptabilité afin que les documents soient bien à jour.

Récemment, BDO a tenu un webinaire en collaboration avec la Banque de développement du Canada (BDC) et Exportation et développement Canada (EDC). Il portait sur les programmes gouvernementaux de financement et les renseignements essentiels nécessaires pour soutenir adéquatement les demandes de financement dans le cadre de ces programmes et d’autres.  

Visionner le webinaire

Voici les trois types de documents recherchés par les prêteurs : 

1. Une compilation des états financiers ou une assurance à leur égard 

Des états financiers à jour sont primordiaux. « Ce n’est pas le bon moment pour dire : j’ai sept mois de retard dans les informations financières, » affirme Mary Ann Wenzler-Wiebe, vice-présidente à la BDC pour l’ouest de la région du grand Toronto. « Nous avons besoin des toutes dernières informations financières. »

Les états financiers peuvent faire l’objet d’un audit, d’une mission d’examen ou d’une compilation (ou avis au lecteur). Pour connaître les options les mieux adaptées à votre situation, lisez l’article Obtenir du financement sans audit.

2. La compilation des prévisions des flux de trésorerie 

Plusieurs prêteurs veulent consulter les prévisions en matière de flux de trésorerie. Travaillez avec vos conseillers pour établir des prévisions fondées sur des scénarios différents, comme un, deux ou même trois mois de fermeture, ou encore un retour des produits de l’ordre de 50 % à 100 %.

Les facteurs dont il faut tenir compte dans les prévisions peuvent comprendre les incitatifs gouvernementaux ou liés aux déclarations de revenus, des reports des versements, des licenciements temporaires, des intérêts sur les prêts et d'autres types de financement. 

L'information manquante peut ralentir le processus d’approbation ou mener à un refus, selonmadame Wenzler-Wiebe. « Je sais que cela représente beaucoup de travail d’essayer et de prévoir, surtout quand vous n’avez pas de revenus; néanmoins, il faut que les chiffres soient les bons pour résoudre le problème », explique-t-elle. « Une fois que nous sommes bien à l’aise et que nous connaissons le montant nécessaire pour traverser la crise, il est plus facile d’obtenir une approbation. » 

3. Un plan d’affaires révisé 

La pandémie touche presque toutes les entreprises. Par conséquent, votre plan d’affaires est maintenant dépassé et doit être modifié afin de refléter l’environnement économique actuel.  

Pour appuyer une demande de prêt en fonds de roulement, comme dans le cadre du programme de crédit aux entreprises de DEC, vous devez répondre aux questions essentielles suivantes : 

  • Quel niveau d’activité pensez-vous maintenir pendant les six prochains mois?
  • (ex. : fermeture complète, niveau réduit, tous les employés travaillent à distance, etc.) 
  • Quels sont vos coûts de possession mensuels? (Ex. : loyer, assurance, salaires, utilitaires, mensualités et intérêts à payer sur des prêts, etc.) 
  • Est-ce que le prêt pour fonds de roulement couvrira tous vos besoins en liquidités pour les six prochains mois? Disposez-vous d’autres sources de revenus possibles? (ex. : programmes et incitatifs gouvernementaux et injection d’actions.) 
  • De quelles natures sont vos ententes avec vos principaux fournisseurs concernant les modalités de paiement et le soutien pour les six prochains mois? (ex. : les clients ont annulé des commandes et les fournisseurs ont proposé des réductions de prix) 

« Parfois, il n’est pas nécessaire de produire un plan d’affaires formel, mais de simplement tenir une conversation entre votre conseiller de confiance et le client », explique Mary Ann Wenzler-Wiebe.

Il est maintenant temps de travailler avec vos conseillers pour préparer le plan et le réviser au besoin. 

Prochaines étapes 

L’utilisation prévue des fonds demandés influencera la décision. En effet, une demande de soutien financier visant le maintien des activités sera mieux perçue que celle effectuée pour rembourser un autre prêteur.  

Le choix des programmes de financement peut s’avérer difficile. « S’adresser d’abord à son institution financière est le meilleur conseil que je pourrais donner. Les conseillers de l’institution connaissent bien les divers programmes et s’assureront que vous identifiez celui ou ceux qui sont le plus adaptés à votre situation. Ils vous aideront à respecter les exigences des programmes visés », explique Glen Millard, vice-président régional, DEC de l’Ontario.  

BDO peut vous aider 

Obtenir du financement pour remettre son entreprise sur les rails. Nos professionnels de la présentation de l’information financière ont travaillé avec un grand nombre d’organisations et les ont aidés à obtenir le financement dont elles avaient besoin. Nous discuterons avec vous du meilleur type de présentation en fonction des trois critères recherchés par les prêteurs. Communiquez avec nous dès aujourd’hui pour découvrir comment nous pouvons aider votre entreprise.

Notre site utilise des témoins nous permettant de vous offrir un service plus réactif et personnalisé. En consultant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration de confidentialité pour en savoir plus sur les témoins que nous utilisons et sur la façon de les bloquer ou de les supprimer.