La semaine de travail de quatre jours convient-elle à votre entreprise?

01 avril 2022

La semaine de travail de quatre jours gagne en popularité et de plus en plus de personnes discutent du potentiel de cette tendance populaire. Les entreprises, comme les employés, découvrent les nombreux points positifs à l’adoption d’un autre horaire. L’objectif d’une semaine de travail réduite est d’atteindre les mêmes résultats en travaillant moins d’heures. Les employés peuvent donc utiliser ces heures libres pour pratiquer des loisirs, passer du temps avec leurs amis et leur famille et prendre soin d’eux-mêmes.

Cette solution ne comporte toutefois pas que des avantages, et les entreprises doivent en évaluer les conséquences avant de mettre en place un tel horaire. Nous traiterons de la semaine de travail de quatre jours, des occasions et des risques liés à cette transition ainsi que des mesures à prendre si vous décidez d’adopter cet horaire.

Qu’est-ce que la semaine de travail de quatre jours?

Bien que certaines personnes choisissent de travailler toutes leurs heures en les compressant en quatre jours, la semaine de travail de quatre jours ne vise pas un horaire de travail condensé, mais plutôt un horaire réduit. Par exemple, si vous travaillez 40 heures, vous réduiriez vos heures pour passer à 32 heures, soit quatre jours, plutôt que la semaine habituelle de cinq jours. Et votre salaire demeurerait le même.

Quels sont les désavantages de la semaine de travail de quatre jours?

De nombreuses personnes sont passées au télétravail depuis le début de la pandémie. Les entreprises ont donc naturellement commencé à explorer d’autres options flexibles. Des économies pourraient être réalisées sur l’électricité, les fournitures de bureau et l’espace de bureau, puisque les entreprises n’auraient plus besoin d’une aussi grande superficie.

Il faut toutefois tenir compte des problèmes potentiels suivants :

  • Les employés travailleront moins d’heures, alors que la charge de travail demeurera la même.
  • Les employeurs pourraient ne pas pouvoir embaucher plus d’employés pour couvrir les heures de travail réduites.
  • Les frais associés à la semaine de travail de quatre jours représentent l’un des plus importants désavantages pour les entreprises, en particulier si les employés n’arrivent pas à respecter leurs obligations de travail. Cette situation pourrait devenir problématique pour les entreprises qui ont beaucoup de clients dont les semaines de travail sont toujours de cinq jours.

Bien que l’accent soit mis sur les avantages dans une large mesure, les risques ne sont souvent pas pleinement pris en compte. Même si de nombreux risques ne constituent pas des menaces réelles ou peuvent être réduits, il est important de les repérer. Les employés sont-ils plus déconnectés de leur lieu de travail et de leurs collègues? Gallup a réalisé un sondage en mars 2020 et a conclu que le niveau d’épuisement des personnes qui travaillent quatre jours par semaine est inférieur à celui des personnes qui travaillent cinq ou six jours par semaine et que le niveau de bien-être des personnes qui travaillent quatre jours par semaine est supérieur à celui des personnes qui travaillent cinq ou six jours par semaine. Cependant, le pourcentage de travailleurs déconnectés était plus élevé chez les personnes qui travaillent quatre et six jours par semaine.

De quels autres éléments devriez-vous tenir compte?

Il y a habituellement des questions sur la façon dont les environnements de travail flexibles influencent la productivité des employés. Des recherches indiquent que la productivité demeure la même ou s’améliore dans la plupart des lieux de travail qui, en Islande, ont fait l’essai de la semaine de travail de quatre jours. Les employés étaient également moins susceptibles de souffrir de stress, d’anxiété, de dépression et d’épuisement découlant du milieu de travail. Par conséquent, ils travaillaient plus fort et prenaient moins de jours de maladie. Ce ne sont toutefois pas tous les secteurs qui peuvent obtenir ce résultat.

Avant d’envisager la mise en place de la semaine de quatre jours, vous devez tenir compte de différents facteurs. Les entreprises devront collaborer avec leurs équipes des ressources humaines et discuter des occasions de même que des risques que présente cette transition. Le service des finances, qui, pour sa part, s’intéressera aux conséquences sur la paie, devrait être consulté et participer aux décisions sur les politiques. N’oubliez pas d’inclure tous les services opérationnels pertinents pour veiller à ce qu’ils soient sur la même longueur d’onde et que tous les problèmes potentiels soient réglés à l’étape de la planification, et non plus tard lorsque la politique aura été mise en place.

Les services comme la production et le service à la clientèle sont les premiers auxquels on pense, mais il pourrait y avoir d’autres considérations administratives importantes. Par exemple, l’absence d’un superviseur en cas d’urgence entraîne-t-elle une responsabilité? Des lois sur le travail peuvent-elles s’appliquer? Dans certains territoires, les travailleurs peuvent être admissibles à des heures supplémentaires s’ils travaillent plus qu’un certain nombre d’heures chaque jour. Comment traiterez-vous les jours fériés?

Mise en place de la semaine de travail de quatre jours

Vous avez bien évalué tous les avantages et les risques. Vous êtes maintenant prêts à élaborer un plan pour mettre en place la semaine de travail de quatre jours. Les équipes des services-conseils et des services de consultation de BDO peuvent vous aider à évaluer les coûts et à gérer les risques. 

Envisagez de retenir les services des professionnels de BDO pour ce qui suit :

  • Programme d’engagement des employés
  • Conception de la politique
  • Vision stratégique
  • Évaluation des options
  • Gestion du changement
  • Modélisation financière et commerciale

BDO peut aider à régler les problèmes liés à la semaine de travail de quatre jours, y compris les questions financières et les décisions fondées sur des données, ainsi que déterminer et surveiller les indicateurs principaux de rendement. Nous avons une vue d’ensemble de ce changement et nous vous aiderons à comprendre la façon dont il pourrait influencer l’entreprise, les employés et les clients. Communiquez avec nous dès aujourd’hui si vous envisagez d’adopter la semaine de travail de quatre jours.

Communiquez avec un conseiller de BDO :

Mike Devonshire, associé, Évaluations et modèles 

Alex Welch, vice-président, Services de consultation en gestion 

Hali Van Vliet, directrice, Gens et changement 

Notre site utilise des témoins nous permettant de vous offrir un service plus réactif et personnalisé. En consultant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration de confidentialité pour en savoir plus sur les témoins que nous utilisons et sur la façon de les bloquer ou de les supprimer.