Les 5 principaux facteurs rédhibitoires pour les courtiers d’assurance

10 février 2021

La vente d'une société de courtage d'assurance peut prendre jusqu'à un an. Même une fois le processus de vente en cours, des obstacles pourraient encore se dresser sur le chemin.

Il faut donc être bien informé des problèmes potentiels, quelle que soit l'étape du processus de vente. Voici cinq principaux facteurs rédhibitoires :

1. Attentes élevées en matière d'évaluation

Nombreux sont les propriétaires qui ont des attentes élevées en ce qui concerne la valeur de leur entreprise. Les attentes en matière de valeur pourraient ne pas se traduire dans le réel, puisque l'évaluation se fonde sur un ensemble de facteurs : répartition entre l'assurance des entreprises et l'assurance des particuliers, taux de rétention, croissance du nombre de contrats, diversité des relations avec les clients, etc. Les attentes à l'égard de la valeur de la société de courtage doivent être réalistes et fondées sur l'évaluation d'un conseiller.

2. Fonds de roulement

Le fonds de roulement est l'un des indicateurs les moins bien compris dans le cadre des fusions-acquisitions. L'acheteur doit avoir un fonds de roulement suffisant dans l'entreprise une fois la transaction terminée. Il faut rester au fait des besoins de l'entreprise en matière de fonds de roulement et disposer des informations financières qui permettent d'étayer le calcul.

3. Baisse du rendement de l'entreprise

Il est possible que l'entreprise affiche un rendement inférieur pendant le processus de vente en raison d'une baisse des revenus ou de coûts imprévus. Ces difficultés peuvent même avoir été amplifiées par la pandémie de COVID-19. Il est conseillé de faire part aux acheteurs potentiels de tout problème commercial raisonnablement prévisible. On leur fournira des prévisions réalistes et exactes, y compris la façon dont la société de courtage pourrait être touchée par des facteurs externes.

4. Désaccord avec les actionnaires

Les associés ou les actionnaires minoritaires peuvent nuire à la conclusion d'une entente. Si leurs intérêts ne sont pas au diapason de ceux du propriétaire, cela pourrait entraîner des poursuites ou l'interruption de la vente. Avant de décider de vendre, il est préférable de s'assurer que tout le monde est sur la même longueur d'onde et qu'une convention d'actionnaires écrite est en place.

5. Délai

Le temps ne joue pas toujours en notre faveur. En fait, plus la conclusion d'une transaction prend du temps, plus elle risque de ne pas se concrétiser. Au cours du processus de vente, il n'est pas impossible de perdre du personnel clé ou des clients. Un autre ralentissement économique pourrait frapper, influençant du même coup le prix attendu. Il est recommandé de prévoir tout revers potentiel avant la vente.

Comment pouvons-nous vous aider?

Nos équipes des Services-conseils transactionnels et des Services en fiscalité épaulent les courtiers d'assurance qui veulent vendre leur entreprise. Nous leur offrons des conseils stratégiques avant, pendant et après le processus de transaction. Nous vous offrons un guichet unique pour tous vos besoins. Communiquez avec nous pour savoir comment nous pouvons être utiles à votre entreprise.

Notre site utilise des témoins nous permettant de vous offrir un service plus réactif et personnalisé. En consultant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration de confidentialité pour en savoir plus sur les témoins que nous utilisons et sur la façon de les bloquer ou de les supprimer.