• Mentorat professionnel et expérience concrète

    Les avantages d’un stage de travail chez BDO

« Rares sont les étudiants en comptabilité qui sont conscients de tout ce qu'ont à offrir les cabinets de moyenne ou de petite taille. »

Julia Chan, une étudiante à Ryerson, a rencontré Anthony Vercillo, directeur principal chez BDO, lors d'un événement qui s'est tenu à l'université. Membre de l'association des étudiants en comptabilité de l'université, Julia apportait son aide en vue d'une conférence.

« En échangeant avec Anthony, j'ai énormément appris sur BDO », commente Julia. « Anthony a su bien me dépeindre le cabinet, au point de me convaincre de saisir ma chance chez BDO. »

Anthony estime que ses visites dans les universités lui apportent beaucoup. « Je souhaite m'impliquer activement auprès des étudiants. Je veux redonner à l'équipe, au bureau et au cabinet. BDO peut compter sur des gens de talent pour contribuer à la croissance des étudiants, de l'équipe, du bureau et du cabinet. »

« Parmi mes supérieurs, j'ai eu d'excellents formateurs et mentors. Les professionnels ont le devoir de former et d'aider les étudiants à tirer le maximum de leur expérience. En qualité de mentor, il est dans votre intérêt de contribuer à la progression des étudiants et de les encadrer afin qu'ils s'épanouissent pleinement sur le plan personnel et professionnel en plus d'être productifs. Si je peux amener des étudiants au niveau que j'ai atteint après des années d'expérience, la croissance de l'équipe sera au rendez-vous. »

Julia s'est jointe à BDO après sa deuxième année d'études universitaires. « J'ai décidé de faire une pause avant ma troisième année, de reporter le retour aux études d'une session. Je n'étais plus certaine que la comptabilité me convienne », explique Julia.

« Les étudiants de Ryerson apportent beaucoup sur le plan de la personnalité », affirme Anthony. « Nous sommes à la recherche de gens qui communiquent la bonne énergie et démontrent la bonne attitude, qui reconnaissent l'importance du réseautage. La simple lecture d'un curriculum vitæ ou d'autres documents ne révèlent rien à cet égard. Les études, un fort engagement hors de l'université, tout cela est louable. Toutefois, les notes ne sauraient mettre en lumière les capacités et les aptitudes d'une personne; à quoi ressemblent les autres aspects de sa vie universitaire, de sa vie personnelle? Habite-t-elle en ville, où elle occupe un emploi, voire plus d'un? Comprime-t-elle son horaire pour pouvoir aider ses parents? Élève-t-elle un enfant? S'implique-t-elle dans sa collectivité? De telles questions sont rarement abordées. Elles sont évacuées des curriculum vitæ et des profils, car elles "n'intéressent pas les recruteurs." Au contraire, les recruteurs y accordent de l'importance. Les réponses à ces questions sont autant de preuve de l'étendue des compétences, du caractère et de l'éthique de travail d'une personne qu'une note de 90 % dans une matière donnée. »

Quant à la valeur réelle qu'elle retire de son stage de travail chez BDO, Julia la décrit ainsi : « De la théorie à la pratique, il y a un monde de différence. Aujourd'hui, j'ai une meilleure compréhension des services professionnels, de l'expertise comptable et de la fiscalité. J'ai acquis beaucoup de connaissances sur le plan technique. J'ai également découvert de nouvelles façons de faire les choses. J'ai entièrement revu mon approche en matière de résolution de problèmes. Au travail, nous sommes constamment appelés à trouver des solutions. Mon expérience m'a permis de déterminer si j'avais fait le bon choix d'études. »

Si vous désirez faire un stage de travail chez BDO, consultez notre page sur le sujet.

Notre site utilise des témoins nous permettant de vous offrir un service plus réactif et personnalisé. En consultant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration de confidentialité pour en savoir plus sur les témoins que nous utilisons et sur la façon de les bloquer ou de les supprimer.